When you install WPML and add languages, you will find the flags here to change site language.

Vin-t-âge

Vintage, une appellation galvaudée ?

Le Vintage est bel et bien dans l’air du temps… Cependant son appellation est de plus en plus utilisée à tort et à travers…
« A l’origine, le terme anglais vintage est issu de l’ancien français vendange après altération sémantique, graphique et de prononciation, afin de désigner un vin remarquable par sa qualité, notamment en référence à un âge ou à un millésime ». « La vogue du vintage est telle que le mot est désormais usité au XXIe siècle par extension pour toute pièce un tant soit peu rétro. Or, contrairement à la fripe où peuvent se mêler toutes origines, le vintage est d’abord le reflet d’une authenticité, que ce soit par la marque, les techniques de couture ou les tissus employés ». Source Wikipedia.

Tutti Vintage
Aujourd’hui on trouve fréquemment le mot Vintage sur les devantures et vitrines de magasins qui vendent des frippes ou des objets du passé d’un style retro.
« Fashion Vintage », « Vanity Vintage »,«  Vintage couture » sont  autant de titres accrocheurs trouvés dans les magazines ELLE, La Parisienne ( supplément du Parisien), Palace Costes. Depuis un certain temps, on ne peut plus faire l’impasse sur ce terme, il est omniprésent dans la presse.
Dans le prêt à porter, la marque American Vintage n’a rien de Vintage. Les vêtements sont d’un style très contemporain, très décontracté, aux coupes très simples.
Bref tout est prétexte à la dénomination Vintage… La simple appellation« Vintage » constitue une Tendance à elle toute seule…

Cependant il est vrai que depuis quelques années le  style Vintage est omniprésent.

On voit émerger le salon du Vintage. Cette année il  a eu lieu en mars et en juillet à l’espace des Blancs Manteaux à Paris. Dans ce salon on trouve majoritairement des vêtements, accessoires, sacs, puis quelques bijoux, et vieux gadgets … Il attire près de 15 000 visiteurs. Des exposants comme Gilda Vintage ou Roseberry vouent une véritable passion pour ce genre.  Elles exposent des fripes et des vêtements réellement Vintage issus de grands couturiers ou tout simplement des pièces dont les tissus en crèpe de laine, coton, soie, dentelles sont d’une grande qualité.

L’espace Kiliwatch est un concept store d’aujourd’hui entièrement dédié au Vintage.

Mais Aujourd’hui on recrée du Vintage artificiellement…

Tendance Vint-âge  =  Le New-Vintage

Tous les univers sont touchés par une forme de « Vintage-mania ».

Certains opticiens s’appellent « Optique Vintage » car ils distribuent des modèles d’un genre Rétro… Pourtant les modèles sont neufs et produits en 2012.
C’est le cas de Thierry Lasry qui surfe sur la vague du Vintage en créant  et en distribuant des modèles de lunettes très design, dans un esprit particulièrement Vintage des années 195O.

Récemment Inès Olympe Marcadal ( 24 ans), petite fille du célèbre chausseur Mercadal a lancé «  Atelier Mercadal Vintage ». L’idée d’une collection Vintage lui est venue parce que ses amies achetaient des chaussures Laurent Mercadal en Friperie. «  Cela m’a donné l’envie de rééditer à l’identique ces chaussures et de les réactualiser avec les nouvelles matières et des couleurs rock’n rol, comme les cuirs métallisés ou le lézard ».

En 2010, Chloé Saada a eu l’idée originale de rééditer un esprit Vintage américain en ouvrant une boutique à Paris où elle confectionne des Cupcakes. Nostalgique de l’Amérique des années 1950, Chloé.S a adopté un look rétro en parfaite cohérence avec sa boutique rose barbie au style rétro chic américain.

Dans l’univers Publicitaire, inconnu du grand public, le publicitaire Grégoire Vitry crée des clips typiquement dans un esprit nostalgique qui s’apparente à du Vintage.
Citroen injecte des icônes « Vintage » avec des personnages mythiques comme Hitchcock, Marilyn Monroe et John Lenon pour la publicité « Anti-retro ».
Idem avec le parfum « J’adore » de Dior Charlize Theron star américaine d’aujourd’hui côtoie des stars mythiques d’autrefois… Marylin Monroe, Grace Kelly et Marlène Dietrich  sont ressuscitées à l’occasion d’un défilé de mode au château de Versailles.

Conclusion, le Vintage fait vendre !

Pourquoi un tel engouement pour le New Vintage ?

3 aspects :
1-    Dans un monde en réseau, l’intérêt est de se démarquer par la rareté.
(Réseaux d’enseignes qui produisent les mêmes produits distribués dans le monde entier…)

2-    Dans un monde en crise, la veste Chanel dégotée à prix raisonnable dans un dépôt vente ou chinée au Puce sera l’alternative à l’acquisition d’une vraie griffe de luxe.

3-    Enfin le Vintage s’inscrit dans la tendance à se raccrocher à tout prix au passé pour « contrecarrer » un monde où le présent est devenu référent dominant et où le passé est ringardisé en un rien de temps…

 

0
0

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>